Je n’en parle plus trop car, j’ai le sentiment de ne plus avoir le droit de ça. J’ai le sentiment que je trahirais ma guérison si j’en parle. Mais, aujourd’hui, j’ai envie d’oser en parler car la honte et la culpabilité ne doivent plus faire parties de moi.

J’ai le droit d’en parler car ces émotions sont en moi, sont dans ma vie et c’est grâce à elles que je me construis.

L’anorexie et les troubles du comportement ont longuement et violemment détruit mon corps et mon âme. Mais, même si j’étais vide, épuisée, à bout de souffle, je n’étais pas cassée. Non, car si j’étais cassée, je ne m’en serai pas sortie.

Et, finalement, personne n’est jamais vraiment cassé car le corps et la tête ont cette incroyable capacité à nous donner une dernière force qui sort du plus profond de nous pour nous en sortir. Alors, j’ai compris que même lorsque l’on était dans un espace d’ombre, la lumière existait.

 

Petit à petit, l’ombre s’échappe de moi et la lumière grandit. Je parle au présent car, oui, il reste toujours un peu d’ombre au fond de moi. Même si aujourd’hui je n’ai plus de problème avec l’alimentation en elle-même, mon esprit a encore parfois du mal à accepter. Du mal à accepter ce corps qui, j’ai l’impression, ne m’appartient pas. Ce corps que j’ai tant de mal à aimer. J’ai du mal à accepter la personne que je suis dans mon entité.

Mon esprit a parfois du mal à s’aligner pour trouver l’équilibre.

 

Alors, j’ai renforcé ma pratique de Yoga, et j’ai étudié plus en profondeur son impact, sa philosophie, ses bienfaits.

 

Le yoga m’a permis cette rencontre avec moi-même. Longtemps, j’ai eu du mal à faire de vraies séances de yoga ou de méditation. C’était trop lent, trop mou. Avec le temps, j’ai compris que je voulais simplement ne pas me retrouver face à mes pensées car cela était douloureux pour moi. Je voulais que ça aille vite pour ne pas avoir à y penser.

Mais, en m’y intéressant de plus près, mon état d’esprit face à la pratique a complètement changé. Alors, j’ai fait l’effort de faire face à mes pensées, j’ai fait l’effort de me concentrer sur chaque mouvement du corps.

La yoga est maintenant un rendez-vous avec moi-même qui m’est essentiel.

 

Il m’a permis également l’apaisement. Les pensées que j’ai parfois envers moi-même sont très violentes et douloureuses. Le yoga permet grâce à la synchronisation de la respiration et des mouvements de libérer les tensions à l’intérieur de soi et ainsi d’apaiser son intérieur. Vous pourrez observer au début de la pratique ou au début d’une séance la difficulté à se mettre en alignement avec respiration et mouvement. Il faut le temps que tout se calme pour trouver la sérénité attendue. On apprend alors la patience.

 

Enfin, il m’a permis d’avoir une autre vision du sport. Certains le savent, l’anorexie m’est arrivée durant une période de  pratique intense de la course à pied et de la compétition. Avant, je ne considérais pas le Yoga comme une sport, tout simplement car je ne m’y été pas assez intéressée. Il existe une multitude de type de Yoga et certains sont extrêmement physiques. On trouve également du cardio Hiit Yoga et je peux vous dire, ça fait transpirer !!

Bref, j’ai vu ma vision du sport changée. J’ai retrouvé l’intensité dans un sport complétement différent qui me permet de prendre la course à pied avec beaucoup plus de légèreté et de plaisir. J’ai retrouvé également cette manière d’aller repousser ses limites en s’améliorant chaque jour sur la souplesse, sur la réalisation de postures, sur ma force musculaire… Mais, j’ai surtout compris grâce au Yoga que je n’avais pas besoin d’être forte et parfaite pour exister. J’ai compris que le perfectionnisme qui animait mes jours lorsque j’étais anorexique n’influait en aucun cas sur la reconnaissance que les autres pourraient avoir sur moi. Non, car j’ai compris que la reconnaissance, c’était à moi de me l’apporter. Le Yoga me permet de faire ce travail vers l’amour de soi. Et, sans amour de soi nous ne pouvons pas recevoir  à sa juste valeur l’amour de l’autre.

 

Vous l’aurez compris, je trouve que des bienfaits à ma pratique. Lancez-vous. Et pour celles et ceux qui veulent un yoga dynamique et varié je vous conseille la chaine Youtube de BohoBeautiful !

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *