Bonjour à tous !

Très heureuse de vous retrouver pour une nouvelle interview que j’avais vraiment hâte de pouvoir réaliser ! Estelle est une jeune femme pleine d’énergie et de pep’s ! Elle a prit le risque de tout quitter pour vivre son rêve ! Rencontre avec la créatrice de File tes fringues, association de troc de vêtements !

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Estelle j’ai 25 ans, je suis d’Orléans à la base, je suis arrivée à Grenoble il y a 3 ans à peu prés, j’ai beaucoup voyagé, j’ai fais un master de tourisme pour lequel je suis venue sur Grenoble pour les stages. Ça m’a bien plu donc je suis restée travailler ici 8 mois dans une agence de voyage à la Tronche. Mais, ça ne se passait pas très bien donc j ‘ai décidé d’arrêter. J’avais déjà ma petite idée en tête de créer ma boutique et donc de fil en aiguille je me suis dis que c’était maintenant ou jamais. J’ai créé l’association file tes fringues en 2018. Le but c’était de faire des trocs de vêtements dans différents lieux. De plus en plus de monde venait et ça prenait beaucoup d’ampleur. Au début javais pas de bénévoles maintenant j’en ai environ 10 par événement. Du coup ça me prenait énormément de temps et j’ai décidé que ça devienne mon métier pour m’en sortir financièrement et j’ai donc voulu créer mon entreprise pour faire tourner cette idée avec un modèle économique. le projet est en cours actuellement, il devrait se concrétiser dans les semaines à venir. Mon objectif serait d’ouvrir à la fin de l’été ou la rentrée.

Comment vois-tu fonctionner ta boutique ?

Le but de la boutique c’est de faire du troc de vêtements, on apporte des vêtements et on repart avec des vêtements. On pourrait faire ses trocs sous forme d’abonnement pour une ou plusieurs fois, sur 6 mois ou 1 an…

J’ai aussi créé les crédits en étoiles, pour acheter les vêtements en fonction de des vêtements

J’aimerai aussi faire un salon de thé, et des ateliers en lien avec le zéro déchets, session yoga…on verra en fonction des gens. Je suis ouverte à toutes propositions.

L’association existera toujours à côté pour les événements et les salons

Quelle population reçois tu le plus ?

Je reçois beaucoup plus de filles, environ 5% de garçons, mais ça commence à augmenter un petit peu depuis les derniers événement . En terme de profil il y a vraiment de tout, filles principalement entre 25 et 40 ans, quelques étudiants et quelques personnes plus âgées. C’est ça qui me fait plaisir c’est que je touche vraiment toute les populations. Aussi beaucoup de famille dans les éventements enfants.

L’engouement est-il encouragement ? Comment vois-tu les choses dans l’avenir ?

Depuis 2018, à la création de l’association, a organisée en tout 9 événements, il y a 850 personnes qui adhérent à l’association (4€ pour un an).

Au premier événement très peu de personnes 10 environ, puis après petit à petit d’autres événements et d’autres moyens de communication ont permis d’augmenter le nombre de personnes. A la bobine queue de 1h avant de pouvoir rentrer dans l’événement !!!

Le bouche à oreille m’aide beaucoup aussi.

Pourquoi avoir créé File tes fringues ? Y avait-il au début une raison responsable déjà liée ou est-elle venue au fil du temps ?

Au tout début, c’était plus parce que j’aimais bien aller dans les friperies, échanger mes vêtements entre copines, et en arrivant sur Grenoble je ne trouvais pas ce que je cherchais. Donc au début j’ai créé pour ça, puis au fur et à mesure j’ai vu que des profils différents venaient. Certains venaient un peu comme moi, des familles pour changer les vêtements des enfants qui grandissent vite, et les personnes pour un point de vue écologique. Pendant les événements ça m’a fait prendre conscience de la fast fashion et moi-même j’ai commencé à limiter mes achats dans les magasins, aller dans les friperies. Au départ, j’étais pas connue et ça ne marchait pas très bien et quand ça a prit de l’ampleur je me suis rendue compte que ça touchait beaucoup de monde. Je pense que les gens prennent vraiment conscience et s’intéresse à d’autres moyens de consommation. J’ai l’impression que grâce au confinement j’ai plus de monde qui se sont intéressée à mon projet et j’ai l’impression qu’il y a cette prise de conscience de l’économie circulaire

Où peut-on te retrouver ? Comment t’aider dans ton projet ?

Page Facebook

Instagram

ULULE Cagnotte qui prendra fin à la fin du mois de juin

Tu as aimé le projet d’Estelle et tu as des questions à lui poser ? N’hésitez pas à te rendre sur son compte instagram ou à la contacter sur sa page Facebook ! Si tu souhaites l’aider (ça lui fera vraiment plaisir et ça contribue à une bonne action pour notre planète), tu peux faire un petit geste par ici

Tu as aimé cette interview ? Tu as toi aussi une initiative verte à me proposer, n’hésite pas à me contacter martincharlottecontact@gmail.com ou sur instagram @vertgrenoble

Categories:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *