🌱 Nous nous disions très rĂ©gulièrement qu’il fallait que l’on s’occupe du jardin, mais nous avions toujours mieux Ă  faire habituellement (voler, courir, randonner, …). MalgrĂ© que nous travaillons toujours pendant ce confinement, j’ai commencĂ© Ă  faire le jardin. Puis, j’ai rĂ©ussi Ă  motiver Nico pour faire un truc gĂ©nial ou du moins essayer (merci aussi Ă  Antho et AdĂ©, les jardiniers de l’extrĂŞme qui nous ont Ă©tĂ© de bons conseils et d’une belle motivation). Nous avons donc profitĂ© de notre week-end de Pâques confinĂ© pour faire le jardin.

đź’» On s’est dit que partager cette « aventure » ici pouvait ĂŞtre cool pour nous afin de pouvoir avoir un « Roadbook » mais aussi pour pouvoir Ă©changer avec vous Ă  ce sujet et peut-ĂŞtre (qui c’est ?), vous donner envie de faire de mĂŞme ! 🙂

📋 Histoire de bien faire les choses, nous avons fait des plans, demander conseil à nos chers parents et regarder sur différents sites internet les associations entre les différentes plantes. Du fait que nous avons exactement 18m2 pour faire notre potager, il fallait optimiser le tout !

Voici un tableau des différentes associations trouvé sur le site PERMACULTEURS

🌞 Notre jardin est exposĂ© plein sud (parfait, c’est dĂ©jĂ  un bon point pour nos futures plantations!). Cependant, notre terre est du coup très sèche et assez mauvaise. Nous avons donc passĂ© de nombreuses heures Ă  la retourner Ă  coup de bĂŞche et de râteau dans tous les sens, pour la rendre fine et l’Ă©claircir (retirer les cailloux, mottes d’herbes, anciennes racines, morceaux de bois…).

📏 Une fois le dos bien cassé, nous avons commencé à nous pencher de plus proche sur notre plan ! Nous avons mesuré avec un mètre pour pouvoir respecter les distances entre les différentes semis.

â™» Nous avons Ă©galement rĂ©cupĂ©rĂ© l’herbe de la tonte de nos voisins pour pouvoir nous en servir par la suite. Une fois les plants plantĂ©s, il suffit de tapisser le sol autour avec cette herbe prĂ©alablement sĂ©chĂ©e au soleil. Cela permet de garder l’humiditĂ© pour que les plants ne soient jamais « dessĂ©chĂ©s ».

🌱 Nous avons donc plantĂ© des plants de framboisiers, un figuier, un vigne et un kiwi auto-fertile sur les pourtours du jardin. Nous avons Ă©galement plantĂ© les radis qui devraient vite montrer le bout de leur nez. Pour faire plus simple, nous avons plantĂ© tout ce que nous pouvions en pleine terre. Pour le reste, j’avais dĂ©jĂ  commencĂ© il y a 15 jours Ă  planter des semis dans des petits pots (pots Ă  yaourt, ça fait l’affaire ;)) : tomates, courgettes et melons. Les premières pousses ont fait leur apparition. Nous avons utilisĂ© un petit peu de terreau vĂ©gĂ©tal comme la terre n’est pas super bonne.

👨‍🌾 Nous avons installé un composte au fond du jardin qui nous permettra de faire notre propre terreau par la suite.

🍅 On se retrouve rapidement pour la suite de l’aventure et les premières poussĂ©es !

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *