Les perturbateurs endocriniens ? On en attend souvent parler, mais on se sait pas toujours ce que c’est. Enquête pour tout savoir. 🧐

Avant de parler des perturbateurs endocriniens, commençons par le commencement et parlons du système endocrinien.

Le système endocrinien regroupe un ensemble de glandes se situant dans différentes parties de notre corps. Elles produisent des hormones qui vont ainsi nous permettre de réguler de nombreuses fonctions de notre organisme dont la capacité de nous reproduire par exemple 💪

Comme vous pouvez l’observer sur le schéma ci-dessus, les différentes glandes sécrètent des hormones qui nous permettent de réagir à différentes fonctions : contrôle de la glycémie, contrôle de nos fonctions de reproduction, de notre stress, de notre poids,  notre rythme cardiaque, notre tension, bref un large panel de choses qui sont essentielles au bon fonctionnement de notre organisme.

Ces différentes glandes fonctionnent par procédés chimiques qui passent toujours par l’hypothalamus et l’hypophyse pour libérer l’hormone nécessaire en réponse à la demande du corps. Un cours très intéressant est disponible ici pour avoir plus de détails.

Ainsi pour faire simple, le système endocrinien est essentiel à notre bonne santé. Mais que se passe-t-il si celui dysfonctionne et dans quels cas cela arrive ? 🧐

PERTURBATEURS ENDOCRINIENS POURQUOI ON EN ENTEND AUTANT PARLER ? 😈

Les perturbateurs endocriniens ont été découvert dans les années 1960. Ce sont des molécules chimiques qui ont un impacts important sur nos glandes endocriniennes d’où leur nom. Vous pourrez trouver de nombreuses informations très précises sur les études réalisées sur le site de l’ANSES.

Afin de rendre les choses plus simples et plus digestes, je vais essayer d’aller à l’essentiel !

Les perturbateurs endocriniens sont multiples et se trouvent dans beaucoup beaucoup de produits, objets, ustensiles et autres outils que l’on utilise dans notre quotidien. Ces molécules portent bien évidemment des noms tous plus farfelus les uns que les autres et absolument impossible à mémoriser ! Mais, vous avez peut-être déjà entendu parler d’un d’eux qui a fait l’objet de nombreuses polémiques : le Bisphénol A présent dans les contenants alimentaires. Le travail d’expertise mené à démontré que le bisphénol A aurait un impact sur la reproduction, le métabolisme des sucres et des graisses, et pourrait provoquer des pathologies cardiovasculaires. Une loi a été voté en 2012 sur l’utilisation de ce produit. Depuis 2015, il est complètement interdit pour tous les contenants alimentaires en France.

Il existe bien évidemment de nombreux autres perturbateurs endocriniens. On retrouve surtout les parabens, phtalates, bisphénols, pesticides et bien d’autres encore… Pour en savoir plus je vous laisse consulter la page de Que Choisir qui est vraiment bien faite sur les différents perturbateurs endocriniens présents dans les cosmétiques ! (C’est effarant !) 😮


Le problème, ce n’est pas le nom farfelu de ces molécules… C’est leur effet sur nos santés… Plusieurs études menées ont montré que les perturbateurs endocriniens jouent un rôle important dans l’apparition de certains cancers (principalement les cancers hormonaux). Mais bien d’autres problèmes de santé encore que je vais vous citer juste après. A savoir que ces maladies se développent avec le temps, la fréquence d’exposition ainsi que la quantité de perturbateurs présente.

Effet sur notre santé :
👉 Cancers : ovaire; sein, prostate, testicule, thyroïde…
👉 Troubles du métabolisme : Obésité, diabète…
👉 Perturbations thyroïdienne : entrainant différents effets désagréables tels que des troubles du sommeil, de l’alimentation, une fatigue importante, des troubles de la digestion, trouble de la mémoire et de l’humeur…
👉 Troubles de la fertilité, malformation, puberté précoce…
👉 Pathologies cardiaques
👉 Troubles neurologiques

Alors que faire pour s’en protéger ? 👋

En 2014, une stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens à été mise en place en France en mettant en place des réglementations. Cependant, les perturbateurs restent encore vraiment TRÈS et TROP présents dans nos quotidiens ! Alors voici quelques astuces à mettre en place pour limiter notre exposition !

Mes conseils pour limiter son exposition aux perturbateurs endocriniens ! 🍀

✅ Privilégier un maximum l’alimentation biologique (éviter les aliments traiter par pesticides)
Cuisiner maison et éviter tous les produits transformés (au moins vous savez ce qu’il y a dedans)
Limiter votre consommation de poissons et de viandes à 1 ou 2 fois par semaine si vous n’arrivez pas en vous en passer ( ils contiennent énormément de métaux lourds très mauvais pour nos santés)
Éviter les cuissons et les conservations dans des contenants en plastiques
Éviter les jouets en plastiques pour les enfants
Aérer systématiquement au minimum 15 à 30 minutes votre appartement ou maison pour renouveler l’air (cela permet aux substances chimiques contenus dans vos affaires (meubles, textiles, produits ménager, fumées de cuisine etc) de s’échapper.
Éviter les textiles trop synthétiques
Limiter un maximum l’utilisation de cosmétiques et privilégier celles qui sont naturelles avec le moins d’ingrédients possible
Attention à l’utilisation de peintures et colles lors de travaux, celles-ci sont très nocives !
Privilégier les produits d’entretien et lavage naturels : savon noir, vinaigre blanc, bicarbonate de soude, lessive maison…
Arrêter les parfums, bougies et sprays anti-odeurs !
Stopper la consommation de produits dans les canettes, emballages de fast-food etc…

Il est bien évidement très compliqué de faire attention à tout, mais en avoir conscience et limiter petit à petit certaines choses peuvent avoir de grands effets sur vos santés.

Pour aller plus loin vous pouvez consulter le site Cancer-environnement où toutes les études réalisées y sont répertoriées.

Categories:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *